La Société liégeoise de Musicologie


Créée à Liège le 15 octobre 1929, la Société liégeoise de Musicologie, poursuivant les activités de l’ancienne Société de Musicologie fondée en 1910, se propose de développer les recherches musicologiques et d’exploiter les fonds musicaux belges. Elle organise des conférences et des colloques dont les actes sont publiés dans la Revue de la Société liégeoise de Musicologie.

La Revue de la Société liégeoise de Musicologie


Fondé en 1935, le Bulletin de la Société liégeoise de Musicologie avait pour but de mettre en valeur le patrimoine musical de l’ancienne Principauté de Liège et plus généralement de la Belgique actuelle. Articles biographiques, études institutionnelles et transcriptions de partitions inédites ont peu à peu fait du Bulletin la principale source d’informations sur la musique de nos régions. En 1995, le Bulletin de la Société liégeoise de Musicologie est devenu Revue de la Société liégeoise de Musicologie lorsque celle-ci est entrée dans le giron de l’Université de Liège. Philippe Vendrix puis Christophe Pirenne en assument la direction éditoriale secondés par des musicologues issus des différentes universités. La finalité de défense et d’illustration du patrimoine local est demeurée identique, de même que la volonté de publier et de faire connaître les mémoires et les thèses les plus novateurs.

Périodicité : Annuelle

Comité de lecture :

Marlène Britta (Université de Liège)
Marie-Alexis Colin (Université Libre de Bruxelles)
Emilie Corswarem (FRS-FNRS, Université de Liège)
Pascal Decroupet (Université de Nice Sophia Antipolis)
Clothilde Larose (Université d’Utrecht)
Christophe Levaux (Université de Liège)
Aurore Louis (Université de Liège)
Séverine Meers (Orchestre Philharmonique de Liège)
Christophe Pirenne (Université de Liège, Université Catholique de Louvain)
Eugeen Schreurs (Directeur de Resonant, Conservatoire Royal d’Anvers)
Philippe Vendrix (CNRS, Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, Université François Rabelais, Tours, Université de Liège)
Brigitte Van Wymeersch (Université Catholique de Louvain)